13 mois et 23 000km en Opel Ampera

J'ai eu la chance d'être parmi les premiers à prendre possession d'une Ampera en France début décembre. J'avais fait un point après 6 mois avec l'Ampera, et je pense qu'il est temps d'en faire un nouveau.

Opel Ampera après 1 an

 J'ai à présent un peu plus de 23 000 km au compteur de mon Ampera. Cela veut dire que j'ai bien moins roulé que lors des 6 premiers mois (15 000km). Mais là où la différence se fait, c'est que sur les 8 000km supplémentaires, j'en ai fait plus de 3 500 sur la batterie, c'est à dire 43%, alors que pendant les 3 premiers mois, les deux-tiers des kilomètres étaient réalisés avec l'appui du prolongateur. Du coup, ma consommation est en baisse (4.3 l/100km) et mes émissions aussi. Même si la voiture est confortable avec le prolongateur sur les longs trajets autoroutiers (qui ont constitué plus de 12 000 de mes kilomètres), elle est un vrai régal quand on n'a pas encore démarré le prolongateur.

Fin novembre, j'ai pour la première fois été dérangé par le manque de la 5e place dans la voiture. Un ami était venu visiter le célèbre marché de Noël Strasbourgeois en avion avec sa femme et ses deux jeunes garçons. J'ai dû faire deux voyages pour aller les chercher à l'aéroport, situé à une grosse quinzaine de kilomètres de chez moi. Malgré cela, j'ai pu le faire en brulant un minimum d'essence, parce que le prolongateur ne s'est déclenché que dans les tout deniers kilomètres.

Pourtant, la voiture est logeable : j'ai transporté sans problème plusieurs vélos ou un cyclomoteur à l'intérieur (sièges arrière rabattus bien sûr). 

cyclomoteur dans une Ampera

Etant donné que j'ai passé les 1 an, je suis passé par la case révision. C'était la première révision pour ma concession, et ils l'ont réalisée dans les temps qui m'ont été indiqués, sans problème. Enfin, quasiment sans problème. J'ai été surpris quand on m'a amené la facture de la révision : elle faisait 120 euros lors que le service client Opel m'avait parlé de 80 euros pour la première révision. en plongeant dans les détails, j'ai vite vu ce qui clochait : la vidange du moteur thermique avait été faite. Or ce n'était pas nécessaire : la vidange n'est indiquée que tous les deux ans, ou quand la durée de vie d'huile restante atteint 0%, ce qui n'était pas le cas. La concession a reconnu son erreur et ne m'a pas fait payer la vidange. Il n'en reste pas moins que même à 120 euros, ce n'est pas cher pour une révision/vidange.

Comme l'an dernier, le retour du froid fait des ravages sur l'autonomie, et le passage sous les 10°C fait toujours son effet. Finis les 70km d'autonomie régulièrement atteints l'été et au début de l'automne. Je pense qu'il faudra que j'attende mars maintenant pour que l'autonomie affichée sur une pleine charge repasse au-dessus des 60km. Mes roues hiver y sont également probablement pour quelque chose.

Cela dit, j'ai été agréablement surpris par ma consommation sur mon annuelle migration de Noël (2x750km). J'ai fait 5,4l/100km à l'aller (2 recharges en chemin), et 6,3l/100km (quasiment que de l'autoroute). En roulant je le précise aux allures légales, controlées par le GPS de mon téléphone : du vrai 130km/h sur l'autoroute donc. L'an dernier, j'étais au-delà des 7l/100km. Le thermique doit commencer à être rodé, ou alors est-ce l'effet de la vidange, peut-être faite avec une meilleure huile que celle d'origine?

Opel Ampera

Reste que je prends toujours autant de plaisir à gouter à la facilité de conduite de mon Ampera et à l'onctuosité de son moteur électrique... et également à le faire découvrir. 

Suivez-nous sur facebook