La Volt peut monter jusqu'aux nuages

80 exemplaires de Volt (la sœur de l'AmperA) de présérie ont été produites par GM et sont testés en conditions réelles ou exagérées pour valider ou améliorer le fonctionnement du système Voltec. John Blanchard nous rapporte que plusieurs de ces véhicules ont grimpé tout en haut de la légendaire cote de Pikes Peak.

Pikes Peak, c'est une cote sinueuse longue de 20 km et montant de 2865m à 4305m au centre des Etats-Unis. Elle est tous les ans le théâtre de la "course vers les nuages", où s'affrontent des bolides souvent spécifiquement développés et dépassant parfois les 1000 ch. La Volt n'a bien évidemment pas participé à la course, mais plus de 7% de dénivelé moyen sur 20km, c'est tout de même assez exigeant.

La Volt a donc brillamment monté la cote, le but étant de valider que la volt pourrait monter de longues cotes, en altitude, le tout en utilisant le moteur thermique auxiliaire d'extension d'autonomie. Un des ingénieurs en charge du test indiquant même que la Volt est montée "plus vite que prévu", et qu'à la redescente elle a récupéré "une bonne quantité d'énergie dans les batteries" et qu'ils ont été "agréablement surpris par la température des freins".
Voilà qui est de bonne augure pour les capacités de l'AmperA!

Commentaires

Les observateurs auront remarqué que la découpe du capot des modèles de présérie est différente de celle des concepts (Volt aussi bien qu'Ampera), avec une forme simplifiée de pièce de carrosserie formant l'aile avant. On peut supposer que les modèles de série auront un capot différent de celui des concepts, et plus proche de celui des modèles de présérie.
De même, la prise de recharge est très visible sur l'aile avant-gauche alors qu'elle était précédemment dissimulée devant le retroviseur (une de chaque coté de la voiture).
On reviendra sur ces points quand de nouvelles photos officielles sortiront.

Suivez-nous sur facebook