Hybrides rechargeables : Les français bientôt dans la danse?

Jusqu'à maintenant, les constructeurs français se sont tenus à l'écart du marché des hybrides rechargeables. Des concepts présentés au prochain Mondial de l'automobile de Paris laissent penser que cela pourrait changer.

Peugeot Quartz
Peugeot Quartz

L'électrification a pris différentes voies parmi les constructeurs automobiles français. PSA s'est doté de la technologie hybride non rechargeable Hybrid4 et l'a déclinée dans ses marques Peugeot (508, 508RXH, 3008) et Citroën DS (5). Renault de son coté a tout misé sur l'électrique pur avec sa gamme ZE (Fluence, Zoé, Twizy). Mais à en croire les concepts présents au Mondial de l'Automobile de Paris le mois prochain, tous les deux pourraient bientôt proposer des hybrides rechargeables.

PSA : Peugeot Quartz
Ce concept a une forme de petit baroudeur surélevé, un gabarit inédit pour la marque au lion. Il embarque une motorisation plus puissante que l'habituel Hybrid4 de 200ch. Quartz dispose de deux moteurs électriques de 85kW, un pour chaque essieu. Avec en plus un 1.6 turbo de 200kW à l'avant, cela donne une puissance totale très respectable de 370 kW. Equipé de la quantité de batterie non divulguée qui va bien, le Quartz peut atteindre la barre des 50km grâce à la seule électricité puisée dans une prise de courant.
Avec ses 4,50m de long, le Quartz ne préfigure pas directement un modèle de série, mais il sa chaine hybride devrait se retrouver sur des futurs modèles de la gamme, à l'introduction de la nouvelle plateforme EMP2, prête parait-il pour une telle électrification.

Renault EOLAB
Le Renault EOLAB se présente en mettant en avant un chiffre : sa consommation de 1l/100km. Cela impressionne grandement ceux qui ont oublié les 1,2l/100km de l'Opel Ampera et qui ne connaissent pas les règles de calcul de consommation pondérée NEDC. Les autres pourront calculer à partir de l'autonomie de 66km que la consommation en essence de l'EOLAB est de 3,6l/100km, ce qui est remarquable.
Pour arriver à ce résultat, cette voiture d'une taille d'une Mégane a fait attention à sa ligne et à sa ligne, pour contenir sa masse à 955kg et afficher un Cx de 0.235 seulement. Du coup, une batterie de seulement 6,7kWh suffit, ce qui veut dire une consommation électrique de 10,1kWh/100km seulement (30% de moins que la Zoé).

Renault Eolab ZE hybrid

Elle est doté de la première émanation de ce que Renault appelle Z.E. Hybrid (qui du coup n'est plus autant Z que Z.E.). C'est un tricylindre 1l de 57kW et d'un moteur électrique à flux axial (et non radial comme habituellement) de 50kW. Pour les associer, Renault a conçu une transmission à 3 vitesses sans embrayage.

Renault Eolab
Renault Eolab

On ne sait pas encore quand des hybrides rechargeables français arriveront sur le marché, mais on se réjouit de voir arriver de nouveaux acteurs. Parmi les nations automobiles historiques, il ne restera alors plus que les italiens à ne pas proposer d'hybride rechargeable.

Suivez-nous sur facebook