BMW i3 REX : Une alternative à considérer...

Ce titre, particulièrement parlant pour les possesseurs de l'Ampera/Volt en éveillera plus d'un. A la question : "Par quel véhicule remplaceriez vous votre Ampera/Volt ?", la réponse n'est pas évidente.
Pour ceux qui n'ont pas encore franchi le pas vers l'électrification automobile, moyennant un certain budget, cette BMW i3 a de forts arguments pour convaincre.

20151031_125837 

Je remercie d'abord Eric Rodriguez, possesseur de cette BMW i3 REX, qui, désireux de découvrir l'Ampera/Volt, m'a contacté par le biais d'un autre forum bien connu (Automobile-Propre) via un sujet permettant la mise en relation de propriétaires de VE et Hybrides avec des membres désireux de découvrir tel ou tel véhicule pour franchir le pas ou simplement essayer. C'est ainsi que notre rendez vous s'est déroulé en deux temps, lui proposant tout d'abord la découverte de la Volt et ensuite, lui, me proposant l'essai de sa BMW faisant l'objet de cet article.

Venons en au vif du sujet. la BMW i3 est donnée pour une autonomie électrique de 130 à 160 km via son moteur de 125 kW (170cv) et sa batterie de 22 kWh (utilisable sur 18,9 kWh). Les Modes ECO PRO et ECO PRO + permettent de gagner jusqu'à 40 km supplémentaires. Le prolongateur d'autonomie (REX : Range EXtender) thermique bicylindre de 650 cm3, 25 kW (34cv), permet d'ajouter 110 km d'autonomie avec 9 litres de carburant. 

Le poids de l'i3 est très contenu, seulement 1315 Kg, grâce à l'utilisation d'une structure PRFC (Plastique Renforcé Fibre de Carbone).

BMW-i3-technique_03BMW-i3-technique_02

Dans la réalité, cette légèreté associée à la puissance électrique donnent vraiment un résultat très vif et tenant le pavé de manière précise sans prise de roulis excessive. Le 7,9 secondes au 0 à 100 km/h est là, laissant l'Ampera / Volt logiquement un peu derrière dans tous ces registres. Cette dernière, dont nous connaissons les qualités intrinsèques, présente par son poids supérieur (1700 Kg) et sa traction électrique (la i3 étant une propulsion) légèrement moins puissante (111 kW soit 150 cv) une dynamique un poil plus pataude et moins vive dans les enchaînements sinueux rapides. Le vitrage plus important et la position de conduite plus haute donnent de surcroît une meilleure vision de l'environnement à 360°.

photo-interieur-bmw-i3_11

Justement, en parlant de son intérieur, l'impression d'espace n'est pas une illusion côté habitacle pour les 4 passagers et les matériaux variés (tissus, bois, plastiques recyclés) donnent de la couleur et de la gaieté. Cela contraste malheureusement avec la taille du coffre qui offre seulement 260 litres (Ampera/Volt : 300 litres). La banquette rabattue permet d'atteindre facilement 1100 litres.

Côté instrumentation, la i3 propose deux écrans à la fois riches en informations et clairs en présentation.

%C3%A9cran-conducteur

20151031_130750_0 20151031_130800_0 20151031_130832_0

20151031_130909_0 20151031_131304_0 20151031_131919_0

Le pavé I-Drive permet notamment l'écriture manuscrite des destinations, les flux et consommations sont détaillés (tranches minutées) et la caméra de recul présente une belle définition. La qualité et le pragmatisme de l'instrumentation BMW est plaisante malgré l'absence de fonction tactile pour l'écran central.

Pour revenir au chapitre de la conduite et particulièrement au niveau de l'usage du REX, ce dernier fut très discret dans un usage "campagne" où nous l'avons sollicité par le mode "maintien de charge" en prenant volontairement des routes demandant des relances franches. Je fus donc surpris de son niveau sonore fort discret (plus que celui de nos Ampera/Volt) dans ce cas. Il ne prend pas d'envoler dans les tours lorsque la demande de puissance est importante. Je suppose que la batterie fait le tampon le temps de cette demande courte de puissance et que le générateur tournera plus longtemps que sur le système Voltec pour ramener le niveau de charge au niveau défini lors de la mise en route du REX. 

compteurREX

Sous le grand écran se situent d'ailleurs une rangée de 6 boutons numérotés sur lesquels peuvent être programmés des raccourcis pour appeler les fonctions préférées du conducteur. Ainsi, faire appel au REX pour le maintien de charge devient simple comme bonjour en appuyant juste sur je numéro programmé. L'aspect connectivité avec un smartphone n'est pas oublié avec une application complète permettant de gérer de nombreux paramètres.

N'ayant pu prendre d'autoroute, je n'ai pu tester le REX dans cette configuration routière qui lui fait atteindre ses limites. Eric m'a bien précisé que, dans ce cas, le niveau sonore est bien plus présent et que les 9 litres sont vites engloutis... 110 km réels. L'autonomie électrique étant quant à elle réaliste autour des 120 - 130 km.

Niveau tarif enfin, l'offre avec REX commence à 39990€ hors bonus pour finir à 45790€ pour la finition haute qui pour autant n'offrira pas toutes les options du catalogue... Options pouvant faire encore grimper la note au delà de 50000€.

En conclusion, cette BMW i3 possède de bons arguments pour tous ceux désirant une autonomie électrique "respectable" au quotidien (entre 60 et 100 km mini) et la possibilité d'aller plus loin sans angoisse avec l'assistance d'un prolongateur d'autonomie qui saura faire son oeuvre pour aller aussi loin qu'on souhaite sans dépendre d'un maillage de bornes de recharge encore trop aléatoire, offrant parfois la désagréable surprise de tomber sur une borne hors d'usage.

Je pense que je retournais surement voir notre ami Eric pour un test autoroutier ou sur une grimpette longue et ardue :D

Quelques photos de cette rencontre fort sympathique :

20151031_135703_0

20151031_135714

20151031_135740

20151031_135757

20151031_135807

20151031_135823

20151031_141551

Suivez-nous sur facebook