Opel Ampera-e : Des essais US mesurés

Le volant d'une Ampera-e n'a pour l'instant été prêté à personnes d'étranger à Opel, mais elle sera quasiment identique à la Chevrolet Bolt, dont quelques exemplaires ont été prêtés à des journalistes américains pour des essais étendus.

Chevrolet Bolt

L'Opel Ampera-e est la version européenne de la Chevrolet Bolt. S'il nous faut attendre le printemps prochain pour voir arriver l'Ampera-e, la Bolt arrivera dans les concessions américaines avant la fin de l'année. Sa production a déjà commencé. Actuellement de 9 voitures par heure, la cadence de production doit grimper à 30 voitures par heure. La Bolt est donc déjà un véhicule beaucoup plus courant que l'Ampera-e, dont Opel n'avait pu disposer qu'à deux exemplaires pour le Mondial de l'Automobile (dont un vraisemblablement sans intérieur). Du coup, Chevrolet est disposé à en prêter à des journalistes.

Parmi ces essais, ceux de Car & Driver et Motor Trend sont particulièrement intéressants, car ils fournissent des résultats mesurés, dans des conditions bien connues.

Même si elle est plus pertinente pour les belges et les suisses que pour les français, 305 kilomètres est la distance intéressante qui ressort des mesures de Car & Driver. En effet, Car & Driver a couvert cette distance avec une Bolt en roulant à 120km/h (et la clim réglée à 22°C). Un chiffre tout à fait consistant qui donne un très bon aperçu des capacités autoroutières de la voiture.

Motor Trend a quant à lui confronté la Bolt à l'unique proposition actuelle en matière de véhicule électrique qui aie une autonomie comparable : la Tesla S 60.  Malgré l'écart important au niveau du prix, la comparaison est assez flatteuse pour la Bolt, qui présente des performances dynamiques comparables, de même que l'espace dévolu aux passagers, malgré une longueur plus faible de 80 centimètres. Ils ont également confirmé, comme l'EPA, qu'entre la Bolt et la S, il y a une différence de consommation de plus de 15%.

"Au bout du compte,  la Bolt et la Model S 60 sont proches en performance et en fonction."

Niveau vitesse de recharge, Motor Trend a compté 2h35 pour recharger complètement une Bolt à laquelle il reste moins de 10 kilomètres d'autonomie sur un chargeur DC 50kW, contre 1h06 pour la Tesla S 60 (qui dispose d'une autonomie un peu plus faible) sur un superchargeur 120kW. S'il est évidemment plus rapide de recharger avec 120kW qu'avec 50kW, ces deux mesures sont insuffisantes pour savoir à quoi s'attendre concernant la charge rapide de la Bolt/Ampera-e. En effet, la recharge d'une batterie n'est pas linéraire comme le remplissage d'un réservoir : quand la batterie est presque vide, on peut la charger plus vite que quand elle est presque pleine et les derniers pourcents sont les plus longs. Coincidence ou pas, 2h35, c'est à peu près le temps qui est nécessaire pour faire 305 kilomètres à 120km/h.

Nul doute que dans les prochains temps, des mesures plus détaillées viendront compléter ces essais.

Mots-clefs: 

Suivez-nous sur facebook