Cadillac ELR : Plus d'avenir ?

Lancée en fin d'année 2013, la Cadillac ELR n'a pas été un gros succès commercial. Les derniers propos du Président de Cadillac prédisent peu d'avenir pour le coupé électrique à prolongateur.

Cadillac ELR

La Cadillac ELR n'est pas un franc succès commercial. Basé sur la Chevrolet Volt, ce coupé est plus luxueux et plus puissant. Mais il est plus lourd, ce qui pénalise ses performances éclogiques. Et surtout, il est près de deux fois plus cher en prix de base. Résultat, cette voiture vendue uniquement aux Etats-Unis ne s'y écoule qu'à 110 exemplaires environ chaque mois.

Le président de Cadillac, Johan de Nysschen -par ailleurs un électrosceptique notoire- a fait une déclaration qui nous rend pessimiste sur l'avenir de ce coupé. Ses petites moustaches ont ainsi laissé passer les mots suivants : "L'ELR va continuer son cycle de vie. Je ne crois pas que nous créeons coupé compact séduisant à motorisation alternative comme  successeur  pour l'ELR."

Cela signifie-t-il la mort pour l'ELR, dont nous annoncions le mois dernier son arrivée prochaine en Europe et une revue à la hausse de ses spécifications?

Cela signifie que l'usine d'Hamtramk devrait continuer à pondre des coupés ELR pendant une année ou deux. A plus long terme, cela devrait se terminer. Cadillac pourrait se tourner vers un autre type de carrosserie pour le successeur de l'ELR. Par exemple, avoir le même gabarit que la Volt et 5 portes comme elle pourrait permettre de réduire l'écart de prix entre les deux voitures, et le rendre psychologiquement plus acceptable, tout en conservant l'avantage sur les autres hybrides rechargeables premium d'une plus grande autonomie électrique.

Cadillac ne devrait pas abandonner les véhicules rechargeables. Nysschen a en effet déclaré que Cadillac "continuera à proposer des technologies de propulsion alternatives dans ses voitures." Première attendue, la version hybride rechargeable de la grande Cadillac CT6 devrait être annoncée le 21 avril prochain.

Cadillac CT6
Cadillac CT6

Mots-clefs: 

Suivez-nous sur facebook