La Hyundai Sonata hybride rechargeable s'améliore pour la série

Hyundai avait présenté au salon de Détroit en janvier la version hybride rechargeable de sa nouvelle berline Sonata. Le constructeur coréen a présenté les caractéristiques officielles du véhicule de série, et elles sont meilleures qu'annoncées.

Huyndai Sonata hybride rechargeable

La présentation au salon de Détroit de la Sonata hybride rechargeable a été quelque peu éclipsée par les annonces de la nouvelle Chevrolet Volt et de la future Chevrolet Bolt. Pourtant, elle ne manque pas d'intérêt, ne serait-ce que parce qu'il s'agit de l'arrivée d'un nouveau constructeur sur le marché des hybrides rechargeables. 

La Hyundai Sonata hybride rechargeable était promise au début de l'année avec une autonomie de 22 miles dans le cycle américain EPA, c'est à dire 35 kilomètres. Cela correspondrait environ à 40km dans le cycle européen NEDC. Officiellement, l'autonomie de la Sonata hybride rechargeable sera finalement de 27 miles dans le cycle EPA, ce qui correspondrait grosso modo à 50 km dans notre cycle européen. Plus de 20% d'amélioration, c'est un beau progrès qu'il faut saluer. 

En outre, sa consommation électrique est aussi plus faible que prévu. Elle est homologuée à 99 MPGe. C'est à 1 MPGe près la consommation de la Chevrolet Volt de première génération. Le MPGe est une unité américaine de comparaison avec le pétrole, mais cela fait une consommation voisine de 21,25 kWh/100km. C'est une consommation à la prise et dans le cycle EPA. On retiendra que pour faire 27 miles (43km) dans le cycle EPA, il fau donner à la voiture 9,18kWh d'électricité (la capacité totale de la batterie étant de 9,8kWh).

La Hyundai Sonata américaine correspond à la Hyundai i40 européenne. On espère que le coréen aura le bon goût de nous proposer l'i40 hybride rechargeable.

Mots-clefs: 

Suivez-nous sur facebook