Hyundai Ioniq hybride rechargeable : Une petite déception

Quelques jours avant l'ouverture du salon de Genève 2016, Hyundai a présenté les trois motorisations de l'Ioniq, levant le voile sur la version hybride rechargeable.

Hyundai Ionic

La Hyundai Ioniq sera la première voiture à proposer un motorisation hybride, un motorisation hybride rechargeable et une motorisation toute électrique sous -quasiment- la même carrosserie. Profitant d'une architecture assez modulable, elle laissait espérer le meilleur puisque sa version hybride est décrite comme une tueuse de prius par le constructeur coréen. La version toute électrique est dans la moyenne avec une batterie de 28 kWh et un moteur de 88kW. 

Hyundai-Kia ayant déjà présenté deux modèles hybride rechargeables au-dessus de la moyenne (Kia Optima et Hyundai Sonata), on attendait encore mieux pour l'ioniq hybride rechargeable. Malheureusement, elle n'a pas été à la hauteur des attentes. En effet, sa batterie est plus petite que celle de l'Optima, avec seulement 8,9kWh. Cela lui permettra de faire un peu plus de 50 kilomètres dans le cycle NEDC, mais elle ne s'extirpera pas spectaculairement du peloton des hybrides rechargeables sur ce point. Ne comptez pas non plus sur son moteur électrique pour regagner des points. Avec 45kW, il se classe parmi les plus faibles de l'offre actuelle.

Peut-être son moteur 1,6 à injection directe essence permettra-t-il de se démarquer, mais ce n'est pas sur ce point qu'on attend une hybride rechargeable.

Mots-clefs: 

Suivez-nous sur facebook