PSA : Enfin de l’hybride branché en vue !

La semaine dernière, PSA a annoncé vouloir « enfin » se lancer dans la voiture « plug in » aussi bien en hybride qu’en pure électrique. Pour l’horizon 2018/2019 PSA prend un « long » élan en repensant complétement son offre par des technologies d’actualité (et qui devrait toujours l’être en 2019) et une conception « maison ».



Ce qui apparait déjà comme essentiel pour un constructeur généraliste se voulant « mondial » est, sans aucun doute, de vouloir rationnaliser au maximum l’évolution vers les chaines de tractions électrifiées. Intéressons-nous uniquement sur amperiste.fr à la version hybride rechargeable (Voir mon article sur Automobile Propre pour également la version électrique) : http://www.automobile-propre.com/psa-offre-electrique-hybride-rechargeable/
    
 

La plateforme EMP2 (segment C et supérieur) accueillera cette motorisation, PSA assumant le choix de proposer l’hybride rechargeable uniquement sur les modèles routiers, ce qui est bien vu. Cette plateforme – accueillant au départ des motorisations classiques, essence et diesel – permet également de modérer le coût lors de la production de cette nouvelle version qui pourra être « noyée » dans la chaine de production en la considérant comme n’importe quelle configuration ou option selon le client. Il en résultera donc, on l’espère, un prix de vente hors primes, qui pourrait être très compétitif par rapport aux versions « fossiles », sans s’attendre évidemment à des prix similaires à l’achat, l’intérêt étant de se rattraper ensuite rapidement sur le coût à l’usage.

Rentrons maintenant plus dans la technique :

L’hybride rechargeable s’articulera autour de 2 versions permettant selon le modèle proposé (berline ou SUV/CUV) une traction simple ou quatre roues motrices. La batterie Li-Ion de traction sera en conséquence proposée en 2 versions en utilisant des cellules de dernière génération 39 Ah. Le tampon de sécurité est prévu entre 1,5 et 2 kWh et une gestion thermique par fluide sont également prévus. (Avec option de préconditionnement à distance par smartphone)


 
A noter que pour la version 2 roues motrices (traction), la puissance de la batterie est tout à fait cohérente avec le moteur de la machine électrique (Boite Automatique 8 rapports + Moteur de traction) de 80kW alors que pour la version 4x4, l’ajout de la machine arrière, également de 80 kW, ne se traduit que par une augmentation de la puissance batterie à 90kW. La limitation de puissance de la batterie viendra dans ce cas tronquer la puissance réelle des moteurs.
Côté moteur thermique, le reconnu 1.6 THP essence de 150 ou 200 cv viendra compléter la cavalerie pour finalement utiliser différents modes selon les besoins :

 
 
La capacité de la batterie est plus importante que celle des hybrides rechargeables Volkswagen ou BMW (en gamme normale), par conséquent l'autonomie électrique est un peu plus importante. L’autonomie électrique NEDC est annoncée à 60 km (un robuste « 50km » réaliste m’a glissé Olivier SALVAT, responsable du projet). Deux solutions de recharge (prise Type 2) permettront de retrouver toute l’autonomie en 4h30 (prise domestique 10A) ou 2h30 (solution 16A). Enfin, le freinage récupératif bénéficiera de 2 modes selon le besoin.


En conclusion, il est intéressant de voir que PSA se positionnera globalement un poil au-dessus en terme d’autonomie par rapport à la moyenne des offres actuelles en PHEV* (néanmoins en dessous des « EREV* », les regrettées Opel Ampera et Chevrolet Volt et la BMW i3 REx). Mais 2019 est encore loin et la concurrence pourra aiguiser sa réponse d’ici là.
(*PHEV = Plug In Hybrid Electric Vehicle, *EREV = Extended Range Electric Vehicle)

La marque DS sera la première à étrenner cette chaîne de traction annonçant à terme 7 véhicules au total au sein du groupe PSA sur la même plateforme EMP2. Dernier atout mise en avant par PSA sur cette architecture commune : Quel que soit la motorisation (Essence, diesel ou hybride), aucun espace pour les passagers ou les bagages n’est sacrifié.
Voici une courte vidéo de présentation de cette version.

Suivez-nous sur facebook