Mercedes GLC F-Cell : Première électrique à prolongateur à hydrogène

Alors que le groupe Daimler expérimente depuis des années la pile à combustible à hydrogène sur des flottes fermées, le constructeur s'apprête à commercialiser un GLC à hydrogène. Mais ce véhicule aura une particularité : il pourra aussi se recharger.

Mercedes GLC F-Cell

L'hydrogène via les piles à combustible a été -et reste toujours pour un bon nombre de personnes- un vecteur prometteur pour les carburations alternatives. Alors que le bilan écologique de la production de la plupart de l'hydrogène est discutable, plusieurs constructeurs développent des piles à combustibles (qui transforment de l'hydrogène gazeux et de l'air en eau et en électricité) de plus en plus puissantes et compactes. C'est ainsi que plusieurs constructeurs asiatiques (Hyundai, Toyota) proposent dores et déjà des voitures utilisant l'hydrogène comme source d'énergie.

Mercedes va leur emboîter le pas avec son GLC F-Cell (le nom définitif sera probablement plutôt GLC 350f) l'an prochain. Techniquement, il prend la suite des classe B F-Cell de 2010 mais sa pile à combustible s'est bien améliorée : Elle utilise 10 fois moins de platine, est 30% plus compacte et 40% plus performante. Même si les bonbonnes d'hydrogène occupent toujours une place importante, au moins la pile à combustible prend maintenant à peu près autant de place qu'un moteur à essence.

Pour abaisser le coût et l'impact écologique de l'utilisation de son GLC F-Cell, Mercedes l'a aussi doté d'une batterie de 9kWh, rechargeable sur le secteur. Ce n'est pas beaucoup, mais il faut certainement composer avec l'espace qui reste après avoir placé les bonbonnes d'hydrogène. Ainsi comme les autres hybrides rechargeables ou électriques à prolongateur d'autonome, le but est de n'utiliser autre chose que de l'électricité que sur les longs trajets. On rappellera d'ailleurs qu'à l'origine du programme Volt, il était prévu une Volt utilisant de l'hydrogène aux coté de celle utilisant de l'essence, et que cette variante a ensuite été abandonnée.

Mercedes n'a pas encore parlé du tarif de ce GLC F-Cell (prévu pour 2017). Mais une simple Toyota Mirai démarrant aux alentours des 80 000€, il ne faut pas se faire d'illusion : elle ne sera pas bon marché.

Suivez-nous sur facebook