Battery 500 Project par IBM

IBM a lancé un nouveau projet de recherche sur les batteries Li-Air pour accroitre drastiquement l'autonomie des véhicules électriques.

Le principe de la batterie Ni-Air

En perfectionnant la technologie Lithium-Air à l'air de nanotechnologies et des outils de modélisation tournant sur ses supercalculateurs, IBM pense donner un coup de fouet à cette technologie. Le but étant de permettre de produire des batteries autorisant jusqu'à 800km (500 miles, d'où le nom) d'autonomie aux véhicules électriques.
Ce serait un grand pas en avant, dans 2 directions possibles :
- Augmentation de l'autonomie à volume/poids comparables pour atteindre ces 800km, mais on se posera alors la question de la durée de la charge, puisque recharger sa voiture pour une centaine de kilometres à la maison prend déjà une poignée d'heures
- Réduction du poids et du volume des batteries à autonomie comparable, réduisant l'écart avec les véhicules thermiques. Dans ce cas, on toucherait une large palette de véhicules, de la citadine électrique aux véhicules à pile à combustible en passant par les VEEA (Véhicules Electriques à Extension d'Autonomie) du type de l'Opel Ampera bien sûr.
Mais on a encore le temps d'y réfléchir, car IBM se donne 2 ans pour déterminer si le but de 500 miles peut être atteint avec le Li-Air. Et pour l'éventuelle mise sur le marché, quelques années de plus.
[source : Smarter Technology]

Mots-clefs: 

Suivez-nous sur facebook