Wrightspeed : Pour un véhicule de propreté plus propre

Il n'y a pas que les voitures qui ont le droit d'être électriques avec un prolongateur d'autonomie. Récemment un autre véhicule utilisant ce type de propulsion est apparu : un camion poubelle, motorisé par Wrightspeed.

Camion poubelle Wrightspeed

Les camions poubelle ont un profil d'utilisation bien différent des voitures : ils sont très lourds, font beaucoup d'arrêts et embarquent des accessoires très énergivores (comme la presse à déchets). Du coup, une motorisation électrique est à la fois aussi potentiellement intéressante (car beaucoup d'arrêts) que techniquement difficile (beaucoup de puissance à absorber et restituer). Wrightspeed a tenté le coup, mais a doté le camion d'un prolongateur fait maison.

Wrigthspeed est une compagnie assez méconnue, mais elle est menée par Ian Wright. Ian Wright est un des co-fondateurs de Tesla Motors et était vice-président du développement des véhicules jusqu'à fin 2004.

Wrightspeed n'a pas conçu de A à Z son camion poubelle, mais a remotorisé un modèle GVW existant. Sa batterie lui permet de faire presque 40 kilomètres et son prolongateur d'autonomie lui permet d'aller plus loin. Même si le prolongateur consomme du carburant, il permet tout de même d'en économiser entre 50 et 70% par rapport à un camion poubelle diesel. C'est assez considérable.

Le prolongateur d'autonomie de Wrightspeed, The Route, est assez original, car il est basé sur une turbine. Très compacte, elle est environ 90% plus légère qu'un moteur à piston de puissance équivalente. Elle accepte de façon assez équivalente d'être alimentée à l'essence, au gasoil ou à d'autres carburants.


Wrightspeed travaillerait également avec Mack pour équiper des camions poubelle avec une propulsion électrique à prolongateur d'autonomie.

Mots-clefs: 

Suivez-nous sur facebook