Porsche Panamera 4 e-hybrid : La même en mieux

La Porsche Panamera S e-hybrid a été dans la premiers modèles hybrides rechargeables mis sur le marché en 2013. Porsche renouvelle maintenant sa Panamera normale et apporte des améliorations à sa version hybride rechargeable, qui au passage change de nom.

Porsche Panamera 4 e-hybrid

En 2013, Porsche a fait une entrée remarquée sur le marché des hybrides rechargeables avec la 918 Spyder (en série limitée) et la Panamera S e-hybrid. A défaut de se distinguer avec une grande autonomie (36 km NEDC), la berline a immédiatement obtenu le prix de la plus longue dénomination commerciale (ce titre appartient désormais à la BMW 225xe iPerformance Active Tourer. Après un assez bon démarrage (pour une voiture de plus de 110 000€), la carrière de la Panamera S e-hybrid s'est essoufflée à l'arrivée de sa cousine la Cayenne S e-hybrid.


Porsche fait arriver la deuxième génération de sa Panamera, qui sera présentée en première mondiale au prochain Mondial de l'Automobile à Paris le mois prochain. A cette occasion, Porsche fait évoluer aussi sa Panamera hybride rechargeable. Elle change d'abord de nom pour s'appeler Panamera 4 e-hybrid pour mieux rappeler qu'elle a 4 roues motrices, alors que la S e-hybrid était une simple propulsion.

Son V6 biturbo 3 litres ne change pas de puissance et reste à 243 kW, mais la puissance du moteur électrique est revue à la hausse avec 100kW : première bonne nouvelle. La puissance totale passe aussi de 305 à 340 kW. Le 0-100 peut être abattu en 4,6s et la vitesse de pointe frôle les 280km/h.

La deuxième bonne nouvelle vient de la batterie dont la capacité passe de 9,4 à 14,1kWh. Logiquement, l'autonomie augmente pour atteindre un score moyen au lieu de mauvais avec 50 kilomètres NEDC.

Porsche Panamera 4 e-hybrid

Autre bonne nouvelle, malgré ces améliorations, le prix de la "4" sera sensiblement le même que celui de la "S" : environ 110 000€. C'est environ 20 000€ de plus que la version de base de sa plus proche concurrente, la BMW 740e.

Mots-clefs: 

Suivez-nous sur facebook