Hybrides rechargeables : Les propositions sur le marché

Il y a un an et demi, nous faisions un point historique sur le marché des hybrides rechargeables. Il est temps de le mettre à jour, cela nous permettra de constater ce qui a changé depuis.


Le graphique ci-dessus reprend tous les hybrides rechargeables qui ont été présents sur le marché depuis 2012, mais pour des raisons de clarté, les prochains n'incluent plus que les modèles actuellement produits pour le marché européen.


Dans ce graphique, on voit deux choses principalement, la première est rassurante, mais la deuxième n'est pas plaisante. Tout d'abord on voit que depuis un an, plus un constructeur n'a lancé d'hybride rechargeable de moins de 40 kilomètres d'autonomie. C'est bien et cela met d'autant plus en lumière le ridicule de l'autonomie de la Prius rechargeable de 2012. Malheureusement, ce qu'on voit c'est que -à part l'i3 Rex-, toutes les hybride rechargeables sont en-dessous des 55 kilomètres d'autonomie NEDC. L'étape intermédiaire constituée par l'Ampera et ses 83 kilomètres n'existe plus.


Même s'il y a eu plusieurs propositions sous les 40 000€, personne ne se risque encore à s'approcher des 30 000€. La Prius rechargeable est toujours la moins chère, tout juste sous les 35 000€. Mais il est toutefois rare de dépasser les 60 000€, et quand c'est le cas pour une hybride rechargeable, c'est souvent le cas également pour ses soeurs thermiques.


Il n'y a pas réellement de corrélation entre le prix et l'autonomie électrique (on n'a pas fait apparaître l'i3 Rex pour avoir un bon contraste). On voit que ce qui détermine le prix, c'est principalement le gabarit et le standing de la voiture.


Petit graphique bonus (qui a intrinsèquement peu d'intérêt pour la raison exposée juste au-dessus) : le prix du kilomètre d'autonomie. On en a profité pour réintroduire les modèles historiques. Il est très agréable de constater que -à part l'Outander-, les modèles qui ont été renouvelés coûtent à présent moins cher au kilomètre. Et la regrettée Ampera était sacrément bien placée.

Mots-clefs: 

Suivez-nous sur facebook