Volkswagen T-Prime GTE : Un concept aux airs de Touareg

Volkswagen a présenté à la fin du mois d'avril un nouveau concept car hybride rechargeable. Il préfigure son futur gros véhicule utilitaire et sportif, le Touareg. Il utilise une motorisation qui n'est pas tout à fait inconnue.

Volkswagen T-Prime Concept GTE

Le Touareg est le cousin des Porsche Cayenne et Audi Q7 chez Volkswagen. Les Cayenne S e-hybrid et Q7 e-tron existant déjà, il n'est pas très surprenant d'apprendre que le prochain Touareg aura droit lui aussi à une motorisation hybride rechargeable. Le constructeur allemand ayant récemment récolté une très mauvaise réputation en matière de diesel, Volkswagen a choisi d'équiper le concept-car préfigurant le prochain Touareg de cette motorisation, jugée donc la plus valorisante.

Sous sa nouvelle robe assez conservatrice, le prochain Touareg va donc accueillir la motorisation présente sur ce T-prime Concept GTE présenté au salon de Pékin. Cette motorisation associe un moteur turbo essence de 2 litres et un moteur électrique logé dans la boite automatique à huit rapports. De concert, les deux moteurs pourront atteindre développer une puissance de 275 kW. Avec 98 kW, le moteur électrique n'est pas celui des deux qui en donne le plus et l'autonomie électrique a été ajustée comme à l'habitude chez VAG à 50 kilomètres NEDC.

Si on compare la motorisation du futur Volkswagen Touareg GTE à l'Audi et la Porsche vendues chez nous, on ne trouvera pas de correspondance directe, à part le moteur électrique (94kW)/boite de vitesse automatique : ils sont équipés de V6, respectivement diesel et essence. Mais la Q7 e-tron est proposée sur d'autres marchés avec une motorisation essence, qui est ... un 2l turbo, avec une puissance cumulée totale de 270kW. La différence de puissance combinée étant quasiment la même que la différence de puissance des moteurs électriques, il semble que le thermique soit le même.

Avec le futur Touareg GTE, Volkswagen proposera donc une version améliorée dans sa partie électrique du Q7 e-tron essence. C'est un bon -petit- pas. Nous avons hâte que VAG se mette à faire des efforts aussi sur l'autonomie électrique de ses hybrides rechargeables.

Mots-clefs: 

Suivez-nous sur facebook