La Cadillac CT6 hybride rechargeable présentée à Shanghai

A l'occasion du salon de Shanghai, Cadillac a dévoilé la version hybride rechargeable de sa toute nouvelle grosse berline CT6. Dans son segment, elle s'imposera dès son arrivée comme une référence en matière d'autonomie électrique.

Cadillac CT6

Cadillac a présenté sa nouvelle CT6 au salon de New York au début du mois. Cadillac la présente comme une rivale de la BMW série 7, avec le poids d'une série 5. Seules de versions thermiques pures étaient alors présentées, mais on savait qu'une version hybride rechargeable était en préparation. C'est au salon de Shanghai qu'elle a été dévoilée au début de la semaine.
Dans son segment, la CT6 hybride rechargeable trouvera la Porsche Panamera S e-hybrid et la Mercedes S 500e. Deux concurrentes présentes sur le marché depuis de nombreux mois, mais que la CT6 va nettement dépasser sur l'autonomie électrique. Sur le cycle NEDC, La Mercedes annonce 33km et la Porsche 36km. La nouvelle Cadillac CT6 hybride rechargeable fera bien mieux, car son autonomie annoncée dans le cycle EPA (plus exigeant que le cycle NEDC) est de 37 miles, soit 60 km. Quasiment le double de ses concurrentes.
Certes la CT6 hybride rechargeable a une puissance combinée totale inférieure à celle des deux "anciennes" (245kW contre 306 et 325kW). C'est principalement dû au fait qu'elle utilise comme thermique un "petit" 2l quadricylindre turbo et pas un 3l V6. Cela confèrera à la CT6 hybride rechargeable une autonomie batterie vide plus faible que les allemandes, mais ce n'est pas cela qui lui donne son avantage en autonomie.
Ce qui fait une réelle différence, c'est que la batterie de la CT6 hybride rechargeable est bien plus grosse 18,4kWh contre 9,5kWh pour la meilleure des deux autres. Cette batterie de 18,4kWh n'est autre que la batterie qui équipe la nouvelle Chevrolet Volt présentée en début d'année et qui entre en service à l'autonome. Sur la CT6, elle adoptera toutefois une forme différente. Alors qu'elle est en T sur la Volt, elle prendra une forme plus rectangulaire sur la CT6. Elle sera logée entre les sièges arrières et le coffre.
La CT6 hybride rechargeable étant une propulsion à moteur avant, elle n'utilisera pas comme la Malibu hybride une variante directe du 5ET50 de la nouvelle Volt. Cependant on trouvera certainement de nombreux points communs entre la 5ET50 et le système EVT à double moteur électrique et triple train planétaire de la Cadillac CT6 hybride rechargeable.

Avec la nouvelle Chevrolet Volt, la Malibu hybride et maintenant la Cadillac CT6, General Motors montre qu'il est capable de diversifier son expérience d'électromobilité sur des voitures avec des pièces stratégiques communes. Il serait temps que le General montre cela aussi en Europe.

Mots-clefs: 

Suivez-nous sur facebook